La sixième édition du Ocean Hackathonlancée en mai dernier, tient toutes ses promesses ! Et la Nouvelle-Calédonie n’est pas en reste avec ses 10 défis validés et enregistrés par le Campus Mondial de la Mer. L’événement, qui se tiendra du 5 au 7 novembre prochain, prend un nouveau tournant ces prochains jours : collecte de données, ouverture des inscriptions des équipes et événement dédié sont au programme. État des lieux ! 

__

10 porteurs de projet pour 10 défis passionnants ! 

Voici un petit coup de projecteur sur les 10 défis qui ont été proposés et leur(s) porteur(s) de projet : 

  • Défi n°1 : C’est à Régis Bador, sourceur et conseiller en développement de solutions innovantes pour l’aquaculture tropicale que l’on doit la volonté de concevoir, avec son équipe, une application basée sur un modèle prédictif pour anticiper les baisses de productions alimentaires dues au phénomène El Niño en Nouvelle-Calédonie. 
  • Défi n°2 : Développer un algorithme de détection de trajectoires d’échouement des navires dans le Parc Naturel de la Mer de Corail, c’est l’objectif de Manuel Ducrocq, chef du service du… Parc Naturel de la Mer de Corail et de la Pêche au Gouvernement de Nouvelle-Calédonie
  • Défi n°3 : Le chercheur en biologie marine de l’IRD, Mohsen Kayal, propose pour sa part de développer une plateforme numérique confrontant des données historiques et contemporaines multi-sources géolocalisées sur la santé des écosystèmes et les conditions environnementales pour identifier les seuils critiques conduisant au déclin ou aux conflits et des conditions sûres pour un développement humain durable… 
  • Défi n°4 : Il nous vient tout droit d’un usager de la mer, notre pêcheur amateur au gros Roland Poli voudrait développer une application pour caractériser la pression de pêche sur les différents DCP afin de renseigner les pêcheurs de tous horizons. Le thon jaune n’a qu’à bien se tenir ! 
  • Défi n°5 : On part sur les îlots avec Thomas Tilak, développeur web / machine learning d’Insight NC, qui propose de développer une application pour connaître la fréquentation des sites touristiques en temps réel. Marre d’être collés aux voisins dans le lagon ?
  • Défi n°6 : La Province Nord s’engage à travers la participation de Sophie Colin, océanographe et chef de projet SIG et de Cheyenne Lolopo, administratrice SIG. Ces deux brillantes scientifiques souhaitent développer une application qui permettrait de déterminer le meilleur endroit pour installer un ou plusieurs corps-morts autour d’un îlot. 
  • Défi n°7 : Sandrine Job, gérante de la société Cortex et biologiste marin, part explorer le lien « terre-mer » pour créer un outil digital d’anticipation du risque de changement d’état de santé des récifs coralliens dans le but de guider et prioriser les mesures de réduction des effets des pressions côtières. 
  • Défi n°8 : Porté par le CFA CCI et une équipe déjà presque complète dirigée par Jonathan Delefortrie, le projet « Waves » consiste à développer un outil d’assistance à la navigation reposant sur des données environnementales et participatives afin de recommander aux usagers du lagon des itinéraires de navigation, des points de mouillage et les horaires de départ. On saute dans le bateau ! 
  • Défi n° 9 : On retrouve deux associations pour porter ce neuvième projet : Sea Shepherd NC, représentée par Julien Chable, et l’Association Requin Océan NC de Céline Lefebvre. Leurs deux organisations se sont rejointes pour développer un outil numérique capable d’apprécier le risque requin à l’instant T. « Les dents de la mer » dislikent !
  • Défi n°10 : Requin toujours, Victor Tirebaque se penchera sur la détection automatique des sharks à partir de données vidéo aéroportées réalisées par drones ou avions. Pour éviter les morsures, quel meilleur moyen que de connaître les animaux ? 

__

Ainsi, ces dix porteurs de projet et leur équipe travailleront nuit et jour pendant 48h afin de trouver des solutions numériques pour répondre à leur défi en s’appuyant sur les expertises techniques variées des membres de l’équipe mais aussi sur les données fournies par les organisations présentes en Nouvelle-Calédonie ainsi que sur leur tuteur qui orientera et accompagnera chaque équipe. Pour découvrir l’intégralité des 133 défis proposés par les participants, rien de mieux qu’un petit clic sur ce lien.

Une nouvelle étape est aujourd’hui franchie : l’ouverture des inscriptions des équipes. L’objectif, pour chaque porteur de projet, sera donc d’inviter ses hackers à rejoindre leur team via une plateforme dédiée afin de construire une équipe aux expertises diverses, capable de développer l’outil digital associé au projet et de remporter la victoire ! 

A l’heure actuelle, l’équipe organisatrice est encore à la recherche de financements et de jeux de données utiles pour aider les participants à résoudre leur problématique. Ainsi, que vous soyez particulier, professionnel ou institution, vous pouvez les aider et soutenir ce beau projet qui a pris une envergure exceptionnelle depuis quelques mois ! Nous sommes tous usagers du lagon et tous les défis répondent à certains de nos besoins : l’occasion est belle d’accompagner ce mouvement !

__

Infos utiles :